F(H)EROCE

Nous sommes en 2139, les humains ont changés. La technologie a évolué de manière à pouvoir modifier nos capacités. Tout le monde naît avec un super-pouvoir.

Elie depuis le plus jeune âge n’a pas beaucoup d’ami, elle a malheureusement hérité d’une haleine repoussante. C’est à son plus grand regret son super pouvoir qui lui a valu nombre de moqueries.
Noé est un garçon au coeur brisé. En effet, depuis qu’il a découvert en maternelle que l’amour qu’il éprouvait pour son âme soeur Camille n’était pas réciproque, celui-ci est rentré dans une rage folle et s’est entièrement consacré à la recherche de l’être cher. Très irritable depuis, celui-ci ne supporte aucune réflexion (encore moins l’appellation de coeur d’artichaut) et ne cesse de lancer sa chaussure sur les personnes l’ayant un peu irrité. Grâce à un sens de la précision exceptionnel, il ne loupe jamais sa cible.

Tous deux blâmés depuis leur plus tendre enfance, ils prennent individuellement l’initiative de passer le concours F(H)ÉROCE.
F(H)ÉROCE est une école qui base sa pédagogie sur la crainte, la force et la haine de l’être humain. C’est une école formant les super-vilains. Le joker, Magneto, Voldemort en passant par le père fouettard, tous sont passés par cette institution secrète vieille depuis la nuit des temps.

Le jeu se passe dans l’école de super-vilains, où chaque niveau est une sorte de labyrinthe dans lequel les personnages devront s’entraider et utiliser leurs pouvoirs. Le gameplay du jeu n’utilise pas de contrôleurs classiques… surprise…